Un bond de 8% du crédit à la consommation aux Etats-Unis

Depuis sa reprise en septembre 2010, le crédit à la consommation n’a connu que trois mois de baisse aux Etats-Unis.

Selon la banque centrale américaine (FED), les crédits à la consommation aux Etats-Unis ont fortement rebondi et ont atteint 2 725,6 milliards de dollars en août.

Une hausse considérable en neuf mois !

Cet encours des crédits à la consommation aux Etats-Unis représente un pourcentage de progression de 8% par rapport à juillet, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, selon les informations sur le site Internet de la Réserve fédérale. Il s’agirait de la plus forte hausse du crédit à la consommation en neuf mois, toujours selon la FED.

Les crédits à la consommation sont proposés par les banques à leurs clients sous des formes différentes. Vous pouvez aux Etats-Unis avec une simple carte de crédit bénéficier d’un crédit à court terme, sinon demander des crédits à moyen termes pour subvenir à vos besoins quotidiens à la consommation. Ce n’est pas uniquement les établissements bancaires qui proposent des crédits, mais également les magasins et les boutiques spécialisées afin de fidéliser leur clientèle.

Comment expliquer ce rebond ?

Cette hausse des crédits à la consommation est survenue après un recul de 1,1% en juillet, consécutif à dix mois de hausse continue. En volume, cet encours des crédits à la consommation aux Etats-Unis a bondi de 18,1 milliards de dollars en août, source de la banque centrale, alors que les analystes prévoyaient une prévision médiane de hausse de seulement 5 milliards. Selon la Réserve fédérale, cette poussée a résulté d’un bond de 9% des crédits non renouvelables (prêts étudiants ou à l’achat d’une automobile principalement), en hausse pour le douzième mois d’affilée, et d’un rebond de 5,9% des crédits renouvelables (essentiellement ceux contractés en payant par carte de crédit).
Cet article montre le véritable revers de la situation de crise internationale. Avec une consommation excessive des crédits, l’effet ne pourra être que négative sur le domaine financier. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais vous pouvez effectivement réagir à partir des commentaires prévus à cet effet ci-dessous.