Renégocier son crédit immobilier

La renégociation de crédit, appelée également le rachat de prêt est une solution permettant d’alléger le taux de remboursement de votre dette. Pour profiter de cette solution économique, l’investisseur en immobilier doit prendre en compte certains facteurs.

Le meilleur moment pour renégocier votre prêt immobilier

Même si vous pensez que votre mensualité devrait être réévaluée, il est important de vérifier certains détails avant de se précipiter dans cette démarche.

L’emprunteur qui envisage de renégocier son crédit doit s’attendre à une procédure longue et fastidieuse. Il est important de connaître quel est le moment opportun pour consolider son prêt. Il faut veiller à ce que la durée du montant encore à payer dépasse la durée déjà écoulée. La valeur à rembourser doit être supérieure à 50 000€ pour que la renégociation soit intéressante. La différence entre le taux du crédit actuel et celui du nouveau prêt une fois la renégociation validée, doit dépasser un point. Enfin, le dernier point important à vérifier est que les prêts immobiliers éligibles durent encore plus longtemps.

A qui s’adresser pour renégocier son crédit en cours ?

Les investisseurs qui désirent revoir leur prêt immobilier ont plusieurs possibilités pour entreprendre cette révision de taux d’intérêt. Les étapes les plus classiques sont la banque responsable du prêt et l’institution financière concurrente.

Négociez votre dette immobilière auprès de votre banque

Cette solution est souvent vouée à l’échec. En effet, en demandant à votre banque de diminuer vos mensualités, votre banque gagnera moins d’argent. Cette tentative peut pourtant être acceptée si vous êtes un très bon client et que l’organisme désire vous garder.

Négociation de prêt immo chez la concurrence

La diminution de votre prêt est plus accessible lorsque vous vous adressez à la banque concurrente. En effet, la concurrence est disposée à vous satisfaire pour faire plaisir à un nouveau client.

Les frais à payer lors d’une négociation de crédit immo

En renégociant votre dette, vous aller devoir vous acquitter de certains frais. Citons l’IRA qui est plafonné à 3% de votre montant restant à payer ou six mois de mensualités. Les frais de dossier pour le changement de banque ainsi que les éventuelles garanties : une levée d’hypothèque ou une caution.