Rachat de crédit pour votre maison

Imaginons la situation suivante : vous êtes propriétaire de votre maison et vous avez contracté un emprunt pour l’obtenir. Le remboursement de votre crédit immobilier ne vous permet pas de réaliser de nouveaux projets. Ainsi, vous pouvez faire appel aux regroupements de crédits pour votre maison, auprès des différents établissements financiers et pour cela obtenir une réévaluation de vos mensualités.

Si nous prenons le cas des locataires, vous pourrez aussi bénéficier de regroupements de prêts pour votre maison. En effet, en tant que locataire, vous pourrez être parfois confronté à une situation de surendettement, en ayant pris des crédits divers comme le crédit automobile, le crédit à la consommation et d’autres prêts comme le prêt personnel par exemple. Avec le rachat de crédits, vous pourrez les regrouper pour n’obtenir qu’une seule mensualité pour vos crédits.

Quelques astuces pour renégocier un crédit pour votre maison

Si vous avez déjà obtenu un crédit immobilier, vous pouvez encore réduire les mensualités en procédant à un rachat de prêt. Pour cela, vous devez prendre en compte les différents points suivants avant de procéder au rachat de prêt proprement dit :

La durée restante de votre engagement immobilier doit être supérieure à la durée écoulée, cela permet de profiter de votre réduction d’intérêts plus intéressante, car l’essentiel des intérêts est prélevé pendant les premières années (notamment si le calcul des taux d’intérêt est dégressif).

Il est également préférable de renégocier un rachat de crédit si le montant du capital restant dû est important (au moins 50 000 euros).
Avec ces précautions vous pourrez bénéficier d’un nouveau taux annuel effectif global (TAEG) réduit d’au moins 1%.

Combien coûte un regroupement de crédits d’une maison

Vous pouvez faire racheter vos différents crédits, mais pour cela vous devez compter des frais financiers liés à l’opération. Parmi les frais de rachats de crédits d’une maison, on peut citer entre autres :

Les indemnités en cas de remboursement anticipé (IRA) ou pénalités. Généralement ce montant se situe aux alentours de 3% du capital restant dû dans la limite de 6 mois d’intérêts.

Vous devez aussi parfois vous acquitter des coûts de garantie, qui concerne les frais propres au changement de garantie, car si votre bien immobilier est hypothéqué, vous devez vous acquitter des frais de main levée d’hypothèque. Une partie est par contre récupérable à hauteur de 0,75% du fonds mutuel de garantie déjà versé au moment de la souscription du prêt initial.

Vous devez également prévoir les frais de dossier pour la mise en place du rachat de crédit, car même si vous bénéficiez d’un taux de crédit intéressant, certaines banques vous font parfois payer des frais de dossiers surtout s’il s’agit de banque concurrente.

Maintenant que vous connaissez le principe de rachat de crédit pour votre maison, vous pourrez maintenant demander de contacter un conseiller clientèle pour obtenir une offre intéressante.