Rachat de crédit pour emploi non stable

Après avoir été endetté, il arrive parfois des accidents de parcours comme le chômage ou au mieux être en situation d’intérimaire ou d’un simple contrat à durée déterminée. Heureusement que le rachat de crédits existe pour vous sortir de cette situation embêtante. Vous allez découvrir à travers cet article que les personnes qui n’ont pas d’emploi stable et qui disposent de plusieurs crédits en cours et des autorisations de découverts bancaires pourront toutefois bénéficier de rachat de crédits.

Les problèmes budgétaires pouvant être résolus par le rachat de crédit

Le chômage peut arriver à tout le monde, que la personne soit célibataire ou mariée. En général, les ménages français sont surendettés, et la perte d’un emploi durant le remboursement d’un crédit arrive parfois comme un véritable problème financier.

C’est ainsi que les difficultés financières liées aux crédits pour les personnes au chômage peuvent être résolues par les opérations de regroupement de prêts. C’est également le cas pour les personnes en situation d’emploi intérimaire ou de durée déterminée.

Le risque crédit des emplois non stables

Les banques ont une politique de risque très drastique concernant les chômeurs ou les personnes qui n’ont pas de Contrat à Durée Indéterminée. Il est quasiment impossible d’obtenir un crédit si l’on n’a pas de source de revenus stables. En étant chômeur en France, il est vrai que l’on perçoit une indemnité, mais pour les établissements de crédit, cette source de revenus n’est pas prise en compte pour pouvoir rembourser les crédits.

Que faire en cas de surendettement

Les établissements financiers qui proposent de racheter des crédits ne considèreront pas les allocations au chômage comme source de revenus et de ce fait les calculs des nouvelles mensualités et des taux d’intérêt seront faits sans tenir compte de cet élément.

Les opérations de regroupement de crédit sont pour ainsi dire accessibles dans le cas des ménages dont les revenus permettront d’assurer un remboursement minimum (loyer pour les propriétaires, salaires du conjoint…).
Pour les personnes qui sont au chômage, il faudra compter sur les revenus stables de son conjoint pour obtenir une proposition de rachat de crédits par les banques.

Le seuil d’endettement des Français

Les statistiques nous le disent, les chômeurs doivent savoir gérer leur budget, surtout ceux qui ont des crédits en cours. En France, le niveau d’endettement ne doit surtout pas dépasser 33% des revenus stables et assurés du ménage (contrats à durée indéterminée). Vous aurez la possibilité de dépasser ce niveau d’endettement en incluant ainsi les différents restes à vivre qui sont constitués des indemnités de chômage par exemple.
Ainsi, pensez-vous que le rachat de crédit est une solution pour les personnes en situation de surendettement tout en étant au chômage ?