Rachat de crédit chez FICP

Le FICP ou le Fichier national des Incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers recense les informations sur les incidents de remboursement caractérisés, c’est-à-dire le non-paiement de deux échéances consécutives, intervenus sur les crédits octroyés aux particuliers. Les dépôts de dossier de surendettement, les recommandations, le plan de redressement et l’effacement des dettes en font également partie. Toutes ces informations seront conservées durant au minimum cinq ans en cas d’incidents de remboursement, sauf régularisation… Cette situation entraîne le refus de toute demande de crédit ou de rachat de crédits par les établissements de crédits. Et lorsqu’un tel refus est lié à l’inscription au FICP, l’établissement de crédit ou de rachat de crédit doit en informer le demandeur.

Qu’est-ce que le rachat de crédit FICP ?

Un individu fiché à la Banque de France peut alors choisir de mettre en place un crédit FICP, afin de dégager de la trésorerie, ou tout simplement pour sortir du fichage. Et ce, pour qu’une banque lui accorde un crédit une fois ses dettes soldées. Ainsi, sa capacité d’emprunt va dépendre de la levée de son fichage.

De manière globale, le rachat de crédit FICP consiste à regrouper des crédits obligatoirement réalisés sous la forme d’un prêt de restructuration hypothécaire. En effet, les personnes fichées au FICP, et qui ont la chance d’être propriétaires ou accédant à la propriété de leur habitation, dont la valeur permet d’apporter une garantie hypothécaire de premier rang suffisante par rapport au montant global du prêt de restructuration nécessaire (frais inclus), peuvent bénéficier des formules de rachat de crédit FICP.
Pour les personnes fichées non propriétaires inscrites au FICP, il est actuellement beaucoup plus difficile d’accéder à la formule de regroupement de crédits consommation.

Comment fonctionne le rachat de crédit FICP ?

De nombreux établissements bancaires et spécialisés proposent le rachat de crédit FICP. Mais ces derniers fixent quand même des conditions pour accepter les dossiers. D’abord, le quotient hypothécaire (le rapport entre le montant total du refinancement et la valeur marchande du bien immobilier apportée en garantie) varie. Parmi les nombreux autres critères d’acceptation, les causes de l’inscription ou des inscriptions, ainsi que les raisons pour lesquelles l’incident ou les incidents n’ont pu être régularisés seront prises en considération. En effet, les établissements de rachat de crédit FICP doivent pouvoir apprécier le risque, en vue d’accepter ou de refuser la demande de rachat de crédit FICP. Pour certains établissements, les critères ressemblent à ceux mis en place pour les formules classiques de rachat de crédit immobilier.

Mais il est toujours plus intéressant de régulariser par vous-même les incidents qui ont entrainé votre fichage, avant de solliciter une restructuration financière, dans la mesure où les formules de rachat de prêt immobilier classiques bénéficient toujours de taux plus attractifs que celles du rachat de crédit FICP. D’ailleurs, vous pouvez simuler gratuitement votre rachat de crédit FICP en ligne, sans être obligé de vous engager. Vous devez apporter des justificatifs de vos crédits si vous voulez par contre obtenir un rachat de crédit FICP.
Une fois votre rachat de crédit FICP acceptée, vous ne paierez plus qu’un seul crédit à mensualité unique et réduite.