Rachat de crédit Banque de France

Banque centrale française, la Banque de France n’est pas une entreprise privée. La Banque de France est une institution dont le capital appartient entièrement à l’État français. Créée le 18 janvier 1800 par le premier consul Napoléon Bonaparte, la Banque de France avait pour rôle principal d’émettre des billets payables au porteur et à vue. Elle a été nationalisée en 1945, et devient indépendante du pouvoir politique depuis 1994. Mais la Banque de France a perdu son autonomie lorsque la politique monétaire de la zone Euro a été confiée à la Banque centrale Européenne (BCE).

La Banque de France et le rachat de crédits

Les missions de la Banque de France

En tant qu’institution publique, il convient d’abord de déterminer les principales missions de la Banque de France.

La stabilité monétaire : balance de paiements de la France avec l’étranger, mise en œuvre des décisions de politique monétaire de la BCE, fabrication et gestion de la monnaie fiduciaire…

La stabilité financière : contrôle bancaire et des assurances, surveillance du système financier et des systèmes et moyens de paiement…

La prestation de services à destination des collectivités publiques des entreprises et des particuliers : gestion des moyens de paiements du Trésor, récolte et lise à disposition des informations financières sur les entreprises, détention des fichiers d’incidents de paiement à destination des particuliers (Fichier National des Chèques Irréguliers, Fichier Central des Chèques, Fichier national des incidents de remboursement de Crédits, dossiers de surendettement).

La Banque de France rachète-t-elle les crédits ?

Si telles sont les missions de la Banque de France, cette institution publique ne rachète pas les crédits des particuliers. En revanche, elle a un droit de regard, dans la mesure où elle contrôle et régule les banques et les assurances, dont leurs services, leurs systèmes et leurs moyens de paiement.

Le rôle de la Banque de France en matière de rachat de crédits

Du moment que vous avez un dossier de surendettement ou lorsque vous êtes fiché à la Banque de France (FNCI, FCC, FICP…), il est difficile voire impossible de faire racheter vos prêts.

En vous fichant, la Banque de France vous limite la chance d’obtenir un rachat de crédits auprès d’une banque ou d’un établissement financier. Ainsi, avant d’informer la Banque de France de votre problème financier, essayez d’abord de voir la possibilité d’un rachat de crédit au niveau des établissements bancaires et financiers.

Mais une situation de surendettement, d’interdiction bancaire ou d’incidents de paiements nécessite d’en informer la Banque de France, dans la mesure où elle est apte à vous aider à faire valoir à votre droit au compte. Mais surtout, la Commission de surendettement de la Banque de France pourrait vous aider à trouver la solution pour vous sortir de cette situation (recherche d’accord amiable entre vous et vos créanciers par exemple : nouveau plan de remboursement, reports, mesures de réduction de taux d’intérêt, effacements partiels des dettes…), à condition que votre dossier soit recevable. Mais en aucun cas, la commission ne peut racheter ou regrouper vos crédits.