Les motifs de refus d’un rachat de crédit

Le regroupement de crédits est très utilisé pour subvenir aux problèmes de surendettement au sein des ménages. Vous pouvez effectivement obtenir des offres différentes selon les établissements financiers, mais il arrive parfois que vous n’ayez pas de réponses favorables malgré les différentes démarches appliquées pour les obtenir. C’est à travers cet article que nous allons vous expliquer les raisons qui font que votre demande de rachat de crédit n’a pas abouti.

Un rachat de crédit refusé, présentation des raisons

Le regroupement des prêts est un regroupement des différents engagements qui sont en cours, et ainsi, l’établissement qui rachètera l’ensemble de vos dettes prendra en charge les risques. C’est pour cela que vous devez connaître les différentes raisons qui font qu’un regroupement des dettes soit refusé.

Chaque banque et établissement de crédit dispose en effet de sa propre politique et norme en matière d’octroi d’un rachat de crédits.

Mais de manière générale, les regroupements de prêts peuvent être refusés pour les raisons suivantes :

  • Votre statut professionnel ainsi que ses revenus, c’est-à-dire que la banque vérifie en premier lieu que vous avez les moyens de rembourser vos échéances à travers d’un revenu régulier (pour les salariés par exemple, l’idéal c’est d’avoir un bon contrat à durée indéterminée avec une certaine ancienneté au poste d’au moins 3 ans). En effet, la loi est très claire sur le sujet, un crédit ne doit pas dépasser le tiers des revenus du ménage, et c’est ainsi que les établissements financiers vont calculer que vous disposez encore de quoi vivre après avoir réglé votre mensualité.
  • Pour les propriétaires, ce qui constitue généralement un motif refus de regroupement de crédits, c’est le montant de la garantie hypothécaire insuffisante. La valeur du bien immobilier que vous mettrez en garantie doit effectivement être assez élevée pour avoir un ratio hypothécaire équilibré.
  • Une autre raison souvent évoquée comme motif est le fait d’être enregistré dans le fichier des incidents des remboursements de crédits des particuliers (FICP) de la Banque de France. Cette raison intervient à l’issue d’impayés ou de rejets de chèques auprès d’autres établissements qui, pour l’établissement bancaire qui voudrait vous octroyer un rachat de crédits est vraiment mal vu.

Ces trois raisons sont souvent les plus évoquées, c’est pour cela qu’il est toujours intéressant de passer par les services de courtier en rachat de crédit de manière à vous conseiller sur la façon de bien préparer votre dossier de regroupement de prêts. En effet, leur expérience et leur connaissance approfondie des différents rouages des banques permettront de jouer en votre faveur auprès des établissements de crédit.
Maintenant que vous connaissez les secrets qui ont fait que votre demande de regroupements de prêts a été refusée, oseriez-vous maintenant vous lancer dans les opérations de rachats de crédits ?