Crédit immobilier : 159 768 euros pour devenir propriétaire en France !

Devenir propriétaire en France est de plus en plus difficile. En 2012, un acquéreur emprunte près de 160 000 euros en moyenne pour devenir propriétaire immobilier en France, selon le courtier Empruntis.

En effet, il est encore possible de devenir propriétaire aujourd’hui, malgré les prix immobiliers stabilisés à des niveaux élevés. Les cycles immobiliers durent 6 mois en moyenne, selon la constatation du président du réseau d’agences immobilières Century 21, Laurent Vimont. En effet, le marché s’autorégule d’après lui, et dès que les prétentions des vendeurs sont trop élevées, les acquéreurs n’achètent plus, malgré des taux de crédit immobilier très attractifs. Et arrivées en fin d’année sans avoir atteint leurs objectifs, les banques ont rouvert le robinet du crédit. Ainsi, après un pic à 166 239 euros en 2010, le montant moyen emprunté a baissé de 4% en 2011, e s’est stabilisé en 2012 à 159 768 euros en moyenne, selon le courtier Empruntis. Ces prêts atteignent 274 579 euros à Paris, 202 574 euros en Ile-de-France, et inférieurs à 150 000 euros dans la plus grande partie du pays.

Apports personnels très élevés

Le montant de l’apport personnel pour l’achat de premier bien immobilier a franchi la barre des 50 000 euros, pour atteindre 50 456 euros en moyenne. C’est la première fois qu’on atteint ce niveau. Ce chiffre est hautement symbolique, il faut se rappeler qu’il y a une petite quinzaine d’années à peine, cette somme correspondait à un bien immobilier correct et au prix d’un studio à Paris, se rappelle Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Empruntis. A Paris, le montant de l’apport personnel atteindrait jusqu’à 198 828 euros, et 82 840 euros en Ile-de-France, ce qui limite l’accès au marché immobilier aux seuls secundo-accédant.
Dans toutes les régions de France, le niveau de l’apport aurait augmenté entre 3 000 et plus de 8 000 euros.

Un marché animé par les trentenaires

Peu importe les régions, l’âge des emprunteurs immobiliers tourne autour de 35 et 38 ans, avec des revenus nets de 4 430 euros en moyenne. Evidemment, Paris fait toujours exception, avec en moyenne 7 980 euros de revenus mensuels, et un peu moins en Ile-de-France, avec 5 213 euros par mois. Mais même assez élevés par rapport au revenu médian en France (1 610 euros par mois par personne), ces revenus sont en baisse de 4% par rapport au plafond atteint en 2010 (4 634 euros).